Version Française English version
 Ses origines  |  Voyage aller  |  Journal de marche  |  Volontaires 1870  |  Prospection  |  Usines & industrie  |  Voyage au Canada  
Journal de marche (page 2)


J'employais le reste de la journée aux visites officielles ; le gouverneur me prévint que je ne tarderais pas à recevoir des indications pour ma première exploration et, en effet, dés le lendemain, je faisais mes préparatifs pour une visite à des gisements de houille qui avaient été signalés dans les environs de Nouméa. On pouvait circuler dans un rayon de dix lieues autour de Nouméa avec la plus entière sécurité : c'est ce qui me permit de me rendre seul et à pied sur les bords de la Dumbéa où je devais examiner les couches de houille qui avaient été signalées dans ces parages. Je partis dès l'aube muni simplement d'un marteau, d'une boussole de géologue et d'un fusil de chasse. Pour le reste, je comptais sur le hasard."

Après six heures de marche au soleil, il trouve refuge dans un des deux domaines de M. Joubert, celui de Koutio-kouéta. Il n'arrive à la station de Koé, deuxième domaine " qu'après avoir gravi et descendu deux chaînes de montagne assez élevée et très abruptes que le chemin ordinaire contourne ; en cinq heures de marche forcée, je n'avais franchi que sept à huit kilomètres au plus… les affleurements de charbon ne sont pas très loin de la station… nous vîmes les travaux de recherche de houille déjà tentés et qui n'avaient pas eu de résultats heureux la zone exploitée ne paraissant pas promettre de grandes chances de réussite."
Il nous faut laisser de coté la découverte du pigeon géant Notou ou Carpophage Goliath, la description des kanaks, leur adresse à installer un campement de huttes en 20 minutes, la cuisson des oiseaux sur des cailloux rougis, enfouis dans un trou profond, leur capacité à éteindre comme par jeu l'incendie de brousse encerclant le groupe à une distance de 40m. Toutes ces scènes feraient le bonheur d'un romancier mais le témoin de ces aventures reste constamment crédible : il photographie, dessine et son style dénote avant tout un scientifique qui veut la précision des descriptions, est animé par la curiosité et le plaisir de la découverte, mais surtout la volonté de comprendre.

 Page précédente (1)      Page suivante (3) 
créé par LusoDev                   Copyright ® 2007 - Dr. Jacques Le Sire - Tél. : +33 (0)6 89 30 06 07                     Infos légales | Liens